Source du Dessoubre

Commune de Consolation-Maisonnettes

Développement : environ 1000m

Localisation
Coupe Plan
Récit

l'entrée par Frédéric Martin

Fiche rédigée par F.Vasseur avec la collaboration de Marc Chocat.

Historique

Le 4/06/1970, J.C. Frachon, P.Petrequin et J.P. Urlacher poursuivent leurs explorations de 1969 en sortant le S.2 et plongeant le S.3 sur 15m jusqu'à une étroiture.

Explorations du GS Doubs et de la SHAG en 1976.

En novembre 1980, le groupe Eris explore, à 70m du début du S.4, une centaine de mètres de diaclase (6 x 3m) à 15m.

Le 19/12/1990, après plusieurs années de nettoyage et de rééquipement, Marc Chocat, assisté de Alain Coururaud, Patrick Pelaez et Claude Schmitt, progresse en solitaire jusqu'à 400m (-27) dans le S.4. Le 1/07/1991, assisté de Alain Couturaud et Claude Schmitt il bute à 480m du départ (-33) sur une trémie à 30. Une autre exploration, en compagnie de Claude Schmitt, Bruno Théry, Louis de Pazzis, le conduit à 800m du départ. Il est équipé à cette occasion de 2 x 12 litres latérales + 2x9 litres ventrales surox larguées à 80m du terminus + 2x 9 litres oxy posées à -9 à l'entrée du S4 pour les paliers ( environ 40 minutes + un 4 litres oxy à la main pour franchir et "neutraliser" les 3 premiers siphons).

Il est possible que les métrages du Magma ou les miens sur le fil aient été erronés (par exemple recyclage de plusieurs fils hétéroclites). Seuls les 240 premiers mètres du S4 ont été topographiés et donc mes 800 ne sont qu'une estimation mais à mon avis plus juste pour les équipes qui vont reprendre ce siphon là un jour.

Marc Chocat.

 

Description

La source présente une succession de quatre siphons (50, 100, 25, 800) séparés par des cloches. Le  S.1 (54m) puis S.2 (100m) suivi de 30m de rivière souterraine (5 x 2m) jusqu'à un talus d'alluvions flanqué du S.3 (30m), qui débute par un laminoir très bas, malaisé et tortueux puis enchaîne avec le S .4 (800m ;-33). Ce dernier siphon (6 à 8 m de large pour 2 à 4m de haut) bute sur une étroiture sous une trémie.

Remarque

un arrêté "développement du biotope" interdit l'accès aux falaises et donc à la source du 15 février au 15 juin.

 

 
par Frédéric Martin